Cerca

City blog. Rome based.

Allons aux Musées du Capitole [EN 10 CHEFS-D’ŒUVRE – VIDÉO]

Au sommet de la colline du Capitole, là où dans l’antiquité se trouvait le temple de Jupiter Optimus et Maximus, c’est aujourd’hui le temple de l’art et de l’histoire de Rome: les Musées du Capitole.

This post is also available in English.

Questo articolo è disponibile anche in italiano.

This post is also available in English.

Questo articolo è disponibile anche in italiano.

  • : piazza del Campidoglio, au sommet de la colline di Capitole
  • Quand: tous les jours de la sémaine
  • Pourquoi: visiter les Musées du Capitole est une façon de découvrir la ville et l’histoire de Rome

L’histoire de la colline du Capitole est aussi l’histoire de Rome [lisez cet article et regardez cette vidéo pour en savoir plus].

Centre religieux à l’époque romaine, centre politique et social au Moyen Âge, la colline du Capitole telles que nous la voyons aujourd’hui est celle de la Renaissance de Michel-Ange, et le restyling commandé par le pape Paul III au XVI siècle.

La fondation des Musées du Capitole

Le changement a commencé quelques décennies plus tôt, lorsqu’en 1471 le pape Sixte IV a donné aux citoyens de Rome un petit groupe de 4 sculptures en bronze à forte valeur symbolique, qui jusque-là étaient conservées dans la zone du Latran. Celles-ci ont été déplacées au sommet de la colline du Capitole, dans la cour du Palazzo dei Conservatori, visible par le public.

 LES QUATRE SCULPTURES DONNÉES PAR SIXTE IV:
 
  • La Louve
  • Le Tireur d’épine
  • Le Camillus
  • Le globe, la main et la tête de Constantin

Ces statues sont, alors, passées de la propriété privée (du pape) à la propriété publique (des citoyens de Rome) et bientôt les statues de la donation de Sixte IV sont devenues les symboles de la ville de Rome.

Les musées du Capitole sont la première collection d’art publique de l’histoire.

Les Musées du Capitole en 10 chefs-d’œuvre

J’ai choisi de vous montrer les Musées du Capitole à travers 10 des majeurs chefs-d’œuvre.

C’est un musée immense qui occupe le Palazzo dei Conservatori et le Palazzo Nuovo, et abrite des milliers d’œuvres inestimables. J’en ai choisi seulement dix pour vous offrir un aperçu, une invitation à le visiter. Je suis sûr que vous ne regretterez pas.

1. Fragments d’une statue colossale de Constantin

Découvert en 1400, la tête, une main et un pied d’une statue représentant l’empereur Constantin du IVe siècle après JC provenant, peut-être, de la zone du Forum Romain [découvrez le Forum romain avec ce tour].

Ce sont des fragments d’un ACROLITHE, c’est-à-dire une statue dont les extrémités visibles (tête, bras et jambes) étaient en marbre, tandis que les vêtements étaient en bronze.

La taille est colossale: la tête mesure 2,6 mètres, et la statue entière est estimée à environ 12 mètres.

2. La statue équestre de Marc Aurèle

Selon des sources anciennes, il y avait 22 statues en bronze d’empereurs à cheval à Rome. Après la chute de l’Empire romain, ces statues ont été fondues pour réutiliser le métal, précieux et nécessaire à la création de nouveaux objets utiles à la vie quotidienne.

L’emplacement d’origine de la statue équestre en bronze de l’empereur Marc Aurèle est inconnu, mais nous savons que entre le 8ème et le11ème siècle après JC, il se trouvait dans le quartier du Latran. En 1500, le pape Paul III a décidé de le déplacer sur la colline du Capitole dans le cadre des travaux de rénovation commandés à Michel-Ange, qui a fait de la statue l’élément central de la nouvelle place.

La statue en bronze de l’empereur Marc Aurèle est la seule à avoir été sauvée de la destruction medievale.

La statue équestre de l’empereur Marc Aurèle a occupé le centre de la Piazza del Campidoglio sur la base conçue par Michel-Ange pendant plus de 400 ans. Dans les années 1980, pour des raisons de conservation, et après une longue restauration, on a été décidé de le remplacer par une copie et de déplacer la statue originale à l’intérieur des Musées du Capitole, là où nous la voyons aujourd’hui.

3. Tête de Méduse

Dans les années 1600, Gianlorenzo Bernini décida de sculpter un buste idéal de Méduse, le terrible monstre capable de transformer les hommes en pierre avec son regard mortel.

Méduse était très belle, et cette beauté apparaît dans le portrait des Musées du Capitole, avec le cri de terreur en découvrant qu’elle est devenue un monstre terrible.

Voyez ses cheveux se transformer en serpents!

Gianlorenzo Bernini a su capturer un moment de terreur.

4. La Buona Ventura (la Bonne Chance)

Michelangelo Merisi est le nom d’un peintre qui est arrivé à Rome aux dernir ans du 1500, et ici il a commencé une carrière fulgurante devenant le grand artiste que nous connaissons sous le nom de Caravage. Après les premières années de dur travail dans l’atelier d’un artiste déjà établi, il entre dans les bonnes grâces du cardinal Francesco Maria del Monte, pour lequel il peint plusieurs tableaux, dont celui exposé dans la Pinacothèque des Musées du Capitole.

La Buona Ventura est une scène de vie quotidienne, comme celles qui se déroulaient continuellement dans les rues de Rome entre 1500 et 1600, et le Caravage décida de l’immmortaliser dans un tableau.

Le Caravage était un artiste intéressé par la représentation réaliste de la vie quotidienne.

[Aimez-vous le Caravage? Lisez cet article détaillé sur une œuvre célèbre de cet artiste!]

5. Le Gaule mourant

Une statue liée à Jules César et à sa victoire sur les Gaulois, un peuple de braves guerriers.

Cette sculpture en marbre blanc faisait partie d’un groupe d’au moins 5 statues. En plus de celui-ci des Musées du Capitole, il est possible d’en admirer un autre près de la Piazza Navona dans le Museo Nazionale Romano – Palazzo Altemps.

[Dans le Museo Nazionale Romano – Palazzo Altemps, est exposée une grande collection de sculptures anciennes, y compris le magnifique Trône Ludovisi.]

6. Opus sectile de la basilique de Giunio Basso

Opus sectile est le nom de la technique qui permet de créer des compositions (figuratives ou géométriques) à travers des incrustations de marbre coloré.

Celui-ci provient de la décoration murale de la basilique de Giunio Basso sur la colline de l’Esquilin, une grande salle à fonctions civiles construite au 4ème siècle après JC, puis transformée en lieu de culte chrétien (de même que ce qui s’est passé pour l’église de Saint-Pierre-aux-Liens – San Pietro in Vincoli).

C’est un travail très raffiné et précieux. Dans le Museo Nazionale Romano – Palazzo Massimo alle Terme, il y a deux autres panneaux en opus sectile provenant de la décoration de la basilique de Giunio Basso.

C’est comme un grand puzzle ou cassse-tête de marbre précieux et finement sculpté.

7. Saint Jean-Baptiste

Une autre œuvre du Caravage dans la Pinacothèque des Musées du Capitole.

Le Caravage est surtout célèbre pour l’utilisation innovative du clair-obscur (ou chiaroscuro): dans ce tableau, le corps lumineux du jeune Saint-Jean-Baptiste émerge du fond sombre.

La grandeur du travail du  Michel-Ange dans la chapelle Sixtine de quelques décennies plus tôt est aussi une source d’inspiration pour le Caravage (Michelangelo Merisi): la position de saint Jean-Baptiste est inspirée de celle des hommes nus sur la voûte de la Sixtine Chapelle.

[Aimez-vous le Caravage? Lisez cet article détaillé sur une œuvre célèbre de cet artiste!]

Michelangelo (Merisi dit le Caravage) est inspiré de Michel-Ange (Michelangelo Buonarroti)

8. Statue en bronze doré d’Hercule

Cette très rare statue en bronze doré a été découverte en 1471 dans la zone du Forum Boarium, près du temple rond dédié à Hercule (situé juste en face de l’église de Santa Maria in Cosmedin, où se trouve également la célèbre Bouche de la Vérité). Immédiatement, le pape Sixte IV décida de l’ajouter au groupe de 4 sculptures en bronze qu’il avait fait don aux citoyens romains, fondant officiellement les Musées du Capitole.

9. Buse de Commode en Hercule

L’empereur Commode, fils de Marc Aurèle, est représenté comme Hercule: la tête est couverte avec la peau du lion de Némée qu’il a vaincu, dans sa main droite il a le gourdin, son arme caractéristique, dans la gauche les pommes d’or qu’il a récupérées dans le jardin des Hespérides lors d’un de ses travaux.

Ce buste est dabs un état de conservation excellent, le marbre est encore poli 1800 ans après son exécution! Pendant des siècles, en fait, il a été caché dans une salle souterraine des Horti Lamiani sur la colline Esquiline, et n’a finalement été découvert qu’à la fin des années 1800.

Commode aimait se déguiser en Hercule et se battre dans les arènes comme un gladiateur.

10. La Louve

Selon l’une des légendes de la fondation de Rome [ici pour plus d’informations sur la fondation de Rome], Romulus et Remus ont été abandonnés dans un panier dans le Tibre. Ils ont été retrouvés par une louve qui les a sauvés de la rivière et les a nourris avec son lait.

La sculpture en bronze représentant la louve dans les Musées du Capitole est une œuvre du Moyen Âge, à l’origine conçue comme un symbole de justice. En 1400, le sculpteur Antonio del Pollaiolo fut chargé de réaliser les jumeaux Romulus et Remus, transformant ainsi une louve dans la Louve liée à la légende de la fondation de Rome.

Le symbole de Rome et le symbole des Musées du Capitole!

More Stories

Le Capitole de Rome: la grande histoire de la petite colline[VIDÉO]
Les livres d’histoire nous disent que Rome a été fondée sur sept collines. D’abord, Romulus créa un petit vil...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *