Cerca

City blog. Rome based.

#i❤auditorium – à la découverte de l’architecture contemporaine

Un événement exclusif pour découvrir la beauté et les secrets de l’Auditorium – Parco della Musica à Rome avant l’ouverture officielle pour les visiteurs, quand il dort encore. Avec une compagnie exceptionnelle:  Visit Lazio, A Day in Rome, Instagramers Roma.

This post is also available in English.

Questo articolo è disponibile anche in italiano.

DSC_0029-1

This post is also available in English.

Questo articolo è disponibile anche in italiano.

DSC_0005-1

Une journée pour dénicher, apprendre, prendre des photos et de partager la beauté, le charme, les coins cachés et les perspectives inhabituelles que seulementles grandes œuvres d’art sont peuvent nous offrir. Parce que c’est à propos d’un lieu d’exception qu’on parle.

DSC_0077-1

DSC_0020-1

Il aurait été «facile» concevoir une salle de musique qui était juste fonctionnelle. Mais le projet a été confiée à Renzo Piano, qui en 1993 a relevé le défi de créer une Cité de la musique et, plus généralement, l’art. Et le résultat de la collaboration entre les architectes, musiciens, acoustique et experts sonores est un lieu dédié à la musique, et parfait pour sa polyvalence.

DSC_0057-1

DSC_0019-2

Trois salles de concert de différentes tailles et performance acoustique, studios d’enregistrement, salons, restaurants et cafés, salles d’exposition, salles de conférence, une bibliothèque, deux musées, des laboratoires. Tout ça se dispose autour de l’éspace qu’on appelle avec le nom latin de cavea,qui relie tous les espaces et, au même temps, forme un quatrième espace en plein air, dédié aux concerts d’été.

Si vous aimez cet article, suivez Rome Sweet Rome Guide sur les majeures reseaux sociaux Facebook, Instagram, Twitter et Pinterest!

DSC_0063-2

Mais c’est un défi, et il aurait pu être un tel échec s’il n’y était une bonne quantité d’inattendu: au cours des travaux d’amenagement, ont été trouvées les vestiges d’une villa romaine, et au moins trois couches de restes archéologiques; il est alors devenu nécessaire apporter des modifications substantielles au projet. Et il est ironique que des vestiges romains ont été découvertes dans la zone où un grand projet architectural impliquait l’utilisation massive des mêmes matériaux qui caractérisent l’architecture romaine: les briques recouvrent les surfaces verticales, du travertin couvre les étapes de la cavea, du plomb est dans l’enveloppe extérieure des salles de concert. Et en regardant dans l’espace semi-circulaire de la cavea, la pensée se tourne vers ceux-la des théâtres romains. La place, essentiel dans la vie romaine. Le lien avec la ville s’en renforce.

DSC_0049-1

Un petit musée archéologique contenant les restes trouvés sur le site, dans un cadre à mon avis exceptionnelle, qui favorise la continuité des espaces dans un jeu presque osmotique entre le site archéologique, le couloir qui relie les espaces intérieurs et mêmes les salles du musée. Une zone de grande ampleur et très léger, où les matériaux didactiques (maquettes et cartels) racontent une longue histoire, qui vient de l’époque républicaine jusqu’aux années deuxmils.

DSC_0013-1

Les trois salles de concert surlevées sont devenus une icône du paysage urbain qui, dans les années 2000, a était en train de changer, avec l’ajoute de nouveaux espaces caractérisés par la modernité qui faisait défaut à Rome, mais dans une zone qui quarante ans plus tôt était déjà été touchée par des magnifiques amenagements urbaines, qui lui ont donné une nouvelle face. Un hall d’accueil semi-circulaire, partagée par les trois salles, se déroule pallalelement aux marches de la cavea. Les salles de concert, chacune avec un différent but acoustique et fonctionnel, mais toutes avec une exceptionnel rendue acoustique, couvrent tous les besoins musicaux. Le revetement intérieur des salles, avec des panneaux en bois de cerisier américain avec des caractéristiques structurelles exceptionnelles offrent un son unique.

DSC_0008-1

Depuis l’ouverture en 2002, l’Auditorium a révolutionné le panorama musical et culturel de la ville de Rome, devenant rapidement une point d’attraction de niveau international; il est aujourd’hui un foyer de grande ampleur pour festivals culturels, concerts, réunions, événements, expositions, conférences, expositions , ateliers. Le nouveau directeur général de la fondation Musica per Roma Jose Ramon Dosal Noriega a des idées claires sur l’avenir de l’Auditorium: ouverture aux jeunes, aux nouvelles technologies et aux influences extérieures, aux plus differentes languages les artistiques. Un avenir qui promet beaucoup.

Si vous avez aimé cet article, suivez Rome Sweet Rome Guide sur les majeures reseaux sociaux Facebook, Instagram, Twitter et Pinterest!

DSC_0036-1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *