Cerca

City blog. Rome based.

La Rome inattendue: découvrir la ville en évitant la foule (partie 1)

EDIT: J’avais imaginé ce post avant le verrouillage de l’Italie en raison de l’épidémie de Coronavirus. Ce post devait être la deuxième partie de cet article. À cette époque, l’urgence n’était pas si grande et ne semblait pas représenter un réel danger, même à Rome. Le pays tout entier vivait comme d’habitude et aucune alarme n’avait encore secoué l’Italie et Rome. La situation a rapidement evoluée:

Questo post è disponibile anche in Italiano.

Click here to read this post in English.

Questo post è disponibile anche in Italiano.

Click here to read this post in English.

  • 4 mars: les écoles ont été fermées pendant deux semaines
  • 7 mars: même tous les musées italiens ont été fermés (les musées du Vatican depuis le 9 mars)
  • 10 mars: il a commencé le véritable verrouillage. Les magasins ont été fermés. Dans le même temps, la quarantaine a commencé: maintenant, nous pouvons quitter la maison exclusivement pour les achats de produits essentiels, pour aller au travail ou pour des raisons de santé.

C’est incroyable. En ce moment, nous ne pouvons pas changer le passé, mais nous pouvons tous agir pour un meilleur avenir; alors, nous restons à la maison, sans jamais oublier d’être positifs sur ce qui va se passer quand l’urgence sera terminée.

Coronavirus

CORONAVIRUS semble être le mot le plus populaire au cours des dernières semaines. Bien que le virus ne soit pas trop dangereux, il semble qu’il soit facile à éviter simplement en suivant les indications hygiéniques fournies par l’OMS (se laver souvent les mains et se tenir à distance des personnes potentiellement infectées…). Cependant, la peur domine souvent. Et les voyageurs ont également peur d’une possible contagion.

Comme tous ceux qui sont impliquées dans le domaine du tourisme en Italie, au cours des dernières semaines j’ai fait la connaissance de voyageurs effrayés par la peur d’une maladie, mais aussi par le risque de ne plus rentrer chez eux. Après la découverte des premiers Italiens infectés (à la fin du mois de février), certains pays ont en effet interdit l’accès aux douanes aux Italiens ou aux voyageurs de provenance d’Italie.

Bien que maintenant la situation ne soit pas aussi dramatique que celle décrite par les médias internationaux.

Cependant, si les encouragements ne vous suffisent pas, mais vous ne voulez pas rateer le meilleur du voyage de votre vie à Rome, dans cet article vous pouvez profiter des meilleures alternatives qui j’ai choisi pour vous! En effet, quand on a commencé à parler de cette épidemie une des premières choses qui me venait à l’esprit était:

printemps à Rome → beaucoup de touristes → longues files d’attente → excessif contact humain → DANGER!

Et, honnêtement, je comprends parfaitement bien que passer des heures dans un musée seulement à quelques millimètres de distance d’autres personnes potentiellement infectées puisse être considéré comme dangereux. Mais surtout HORRIBLE.

Alternatives

Choisir de visiter les endroits incontournables de la ville de Rome est certainement une expérience incontournable, mais cela pourrait facilement se transformer dans quelque chose de beaucoup moins agréable si vous n’aviez pas prévu de le faire avec des milliers d’autres voyageurs qui, attachés à vous, crient et regardent le coude pour un selfie comme milliers d’autres selfies, ou encore une autre vidéo tordue pour des stories d’Instagram.

C’est même un peu ironique, car chaque endroit est vraiment unique et il n’y a pas de véritables «alternatives». Mais il peut être intéressant de découvrir ce qui se cache derrière les endroits les plus visités.

# Musées du Vatican

L’endroit le plus visité de Rome (même si ce n’est pas Rome!).

Incroyable. Inoubliable. Si riche en histoire, art et beauté. Michel-Ange. La Chapelle Sixtine.

C’est tout à fait vrai. Mais… il y a même environ 30 000 visiteurs par jour. Et cela semble irréel, mais ils semblent être là quand vous l’êtes aussi!

Foule. Mauvais odeurs. Incapacité de bouger et de tout voir. Tellement chaud en été, et pas de climatisation.

30 000 visiteurs.

À la fois.

C’est souvent tout ce à quoi nous pouvons penser en visitant cet endroit merveilleux.

Les Musées du Vatican sont vraiment un endroit extraordinaire, malheureusement souvent trop de monde. Donc, ce qui aurait pu être l’une des plus belles expériences de Rome ne tarde pas à se transformer en cauchemar dont sortir le plus vite possible.

Soyons clairs, je ne veux effrayer aucun entre vous. Les Musées du Vatican peuvent VRAIMENT être le plus bel endroit que vous ayez jamais vu: choisissez simplement le bon jour et l’heure.

Mais ce n’est pas le seul musée digne de Rome.

Pour voir de l’art ancien, vous pouvez vous rendre aux Musées du Capitole, le premier musée public au monde (1471) au cœur de Rome, ou au Museo Nazionale Romano – Palazzo Massimo alle Terme, à deux pas de la gare principale Roma Termini . Ou au Museo Nazionale Romano – Palazzo Altemps, à deux pas de la Piazza Navona. Ce ne sont que quelques-uns des nombreux musées de Rome qui abritent les plus belles sculptures anciennes que vous ayez jamais vues. Dans tous ces musées (et plus), j’ai souvent été le seul visiteur.

#2 Chapelle Sixtine

Et la Chapelle Sixtine? Michel-Ange est une raison suffisante de faire face à l’exploit épique de traverser les musées du Vatican pour rester extatique, même si ce n’est que pour quelques secondes, avec les yeux au ciel. Même moi, je suis toujours bouche bée à chaque fois.

La Chapelle Sixtine est toujours si plein de monde. J’ai télechargé cette image de internet, car dans la Chapelle Sixtine est interdit de prendre des photo.

Mais même quand je vais dans des églises romanes d’époque baroque, je pique habituellement le nez et je suis rarement déçue. Allez à Sant’Ignazio, à la Chiesa del Gesù, Sant’Andrea della Valle, Santa Maria dell’Orto et vous serez d’accord avec moi.

Et dans la salle centrale du Palazzo Barberini, et à la Villa Farnesina.

Vous ne me croyez pas? Visitez ce lien!

# 3 Fontaine de Trevi

Rome est la ville de l’eau. Ici, les fontaines sont eparpaillées assez uniformément dans le centre-ville. Bien sûr, certains sont beaucoup plus populaires que d’autres, soit grâce à l’emplacement, soit pour le battage médiatique des dernières années. Bien sûr, la fontaine de Trevi est la plus populaire, une destination presque obligatoire pour tous ceux qui veulent jeter la pièce.

Comme d’habitude la place de la Fontaine de Trevi est occupée par milliers de personnes.

Cette popularité remonte au film des années 1960 «La dolce vita» de Federico Fellini.

Nous sommes tous d’accord à dire que sa popularité est définitivement bien méritée, ma la situation générale est devenue incontrôlable: dans les dernières années, il n’est devenu possible de profiter de cette beauté qu’à partir de 22 heures (nuit) à 8 h du matin. La nuit, en fait, lorsque tout le monde est de retour dans ses chambres confortables, la beauté tonitruante de la fontaine des années 1700 est enfin juste pour nous, et elle devient l’une des places les plus inattendues et romantiques de Rome.

Cliquez sur ce lien pour decouvrir la Fontaine de Trevi avec moi.

Si, après une journée entière à découvrir Rome, vous êtes trop fatigué et que vous souhaitez simplement retourner dans votre chambre confortable, ou simplement pour éviter la foule effrayante et bruyante de la journée, ou encore si vous voulez toujours concentrer votre attention sur un endroit moins connu mais destination autant spectaculaire, grimpez la colline du Janicule.

Au sommet de la colline du Janicule, pas loin du quartier du Trastevere et à deux pas de ma maison, il y a LA FONTAINE ROMAINE. La Fontana dell’Acqua Paola, dite « Fontanone » pour ceux qui vivent à Rome. Elle est aussi belle que la fontaine de Trevi, juste un siècle plus ancienne. La partie la plus étonnante est cependant de tourner le dos à la fontaine. Ce qui brille devant vous est tout simplement.

LA VUE LA PLUS BELLE DE ROME

#4 Le Colisée

Le plus grand amphithéâtre du monde romain, l’empereur Néron, les gladiateurs, sa taille impressionnante. C’est l’endroit le plus visité de Rome et même le symbole de la ville…

Le Colisée a tellement de records de ne pouvoir pas etre comparé à rien d’autre. Et, évidemment, l’un des premiers est la file d’attente. En été sous le soleil romain, vous pouvez même attendre 3/4 heures avant de traverser les mêmes arches utilisées par les spectateurs romains. En achetant le billet en ligne, l’attente est beaucoup plus courte, mais surtout d’avril à octobre, même obtenir un billet pré-achat à domicile est une tâche impossible; donc, pour entrer dans le Colisée, il faut attendre.

Le Colisée est un bâtiment qui ne peut être comparé à rien d’autre; je n’ai pas d’alternative valable. Pour cette raison, je vous suggère de le visiter uniquement de l’extérieur, en évitant l’attente de l’entrée, et puis marchez pour quelques centaines de mètres.

Une fois que vous êtes à la Basilique de San Clemente, votre machine à voyager dans le temps sera prête à partir. Le voyage sera réel, car pour découvrir ce lieu unique il faut descendre. Encore et encore.

Je dois admettre que j’adore emmener mes clients à la basilique de San Clemente car chaque fois que je comprends ce que le mot ÉTONNANT signifie vraiment.

Étonnement devant la beauté perturbatrice de la mosaïque de l’église.

Étonnement devant les histoires cachées dans les détails.

Étonnement devant la profondeur de l’histoire.

Étonnement pour l’inattendu.

Mon conseil est: attachez vos ceintures, videz votre esprit et laissez-vous emporter. Ne tenez rien pour acquis et soyez ouvert aux nouveautés.

Bon voyage!

Tout ça ne vous souffit pas? Appuyez sur ce lien pour decouvrir une selection d’autres lieux incroyables et  inattendus de la ville de Rome.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *