Cerca

City blog. Rome based.

Rome. Mode d’emploi

Ce post est un cadeau de Patricia, autrice du blog Guia de Roma em português; je suis, en ce cas, une simple traductrice, mais je suis completement d’accord avec ses idées. Son travail, ses voyages et ses idées sont une source d’inspiration pour moi; nous comparons souvent nos opinions, en partageant les uns les autres idées sur les nouveaux lieux à découvrir ou à des inspections à faire pour les travaux futurs.

This post is also available in English.

Questo articolo è disponibile anche in italiano.

img-20160922-wa0004-01
Patricia et Mirta au Colisée

This post is also available in English.

Questo articolo è disponibile anche in italiano.

Je ne peux pas dire exactement quand le Colisée ou le Vatican sont devenus si célèbres dans le monde entier… Je suppose que c’est à partir des années 50 ou de 60 grâce à des films américains qui y ont été tirés; ou lorsque les voyages internationaux sont devenu de plus en plus fréquent chez ce genrelà de personnes qui pouvaient le payer.

Can't miss the Colosseum the first time visiting Rome!
Le Colisée est l’une des places inoubliables pour ce qui visite Rome pour la première fois

Sans doute, venir à Rome sachant rien ou très peu de son histoire, il doit avoir été une très grosse affaire, des mêmes dimensions d’un plus grande monument romain: le Colisée.

Le Colisée est un amphithéâtre antique, qui pouvait accueillir entre 50.000 et 75.000 personnes. Pour un voyageur des années ’50 et ’60, il doit avoir été une expérience étonnante; les dimensions sont si majestueux que leurs souvenirs de ce monument doit avoir été vraiment « colossale ».

Attenzione a non confondere il Colosseo con il Teatro di Marcello!
Attention! Le Colisée est très different du Théatre de Marcel

[Le Colisée est le monument italien le plus visité en 2015 avec 6.551.046 billets vendus. Le billet pour le Colisée est valable pour deux jours, et il permet de visiter aussi les sites archéologiques du Forum Romain et du Palatin].

Vous aimez cet articles? Cliquez « J’aime » sur Facebook, Instagram, Twitter et Pinterest pour ne plus rater les nouveaux posts de Rome Sweet Rome Guide!

Mais il suffit de chercher en Internet une carte indiquante l’extension de l’Empire romain, et il devient évident que la grandeur du Colisée ne peut pas être le seul témoin de la capitale d’un si vaste empire. Le monde romain comprenait presque tout le monde connu à ce moment-là; Rome émanait les lois, et les pratiques et traditions qui y naissait conformaient un territoire immense (et sans avoir aucun aide de la technologie moderne!). Les Romains ont créé un empire si grand à travers la construction et la décoration de villes, d’énormes bâtiments, des aqueducs, d’infrastructures; mais le centre de commande était toujours la ville de Rome. Il est donc mathématiquement impossible que le Colisée est le seul monument digne d’être vu à Rome.

I Mercati di Traiano sono un insieme di strutture di servizio.
Marchés du Trajan

Au sommet de l’époque impériale, dans la capitale vivaient un million d’habitants. D’où venait le grain pour produire tout le pain nécessaire? Et le marbre pour couvrir et décorer tous les bâtiments publics et les maisons particulières des hommes les plus riches? Combien de temples doit avoir existé pour demander l’aide et la protection des dieux et pour les remercier? Où les morts étaient enterrés? Ce-ci sont quelques-unes des nombreuses questions qui trouvent une réponse lors d’une visite des sites archéologique faciles à faire.

Il teatro di Ostia è ancora in funzione!
Souvent des spéctacles sont mis en scène au théatre de Ostia

[Tout proche de Rome il existent des villes qui avaient une raison commerciale et stratégique. Parmi les autres, Ostia (aujourd’hui Ostia Antica), qui avait un but commercial. Elle est situé à quelques kilomètres de la ville, près de la mer et à l’embouchure du fleuve Tibre. Son emplacement stratégique fait qu’une ville de ce genre-ci soit essentiel pour une grande ville comme était Rome. Le port d’Ostie était constamment occupé par les navires dans les opérations de déchargement des produits importés des provinces de l’Empire; les entrepôts du port et de la ville permettaient de stocker tout ce que devait être envoyé à Rome. Le flux de navires et de barges au long du Tibre était continuellement dirigé vers Rome. La ville antique d’Ostie est à visiter, puisque s’agite d’un excellent exemple d’une véritable ville romaine].

capitoliumostiaportugues
Le Capitolium de la ville de Ostia demontre son grandeur

Mais beaucoup de ces endroits sont presque inconnus au grand public qui vient à Rome, en particulier pour la première fois: après avoir vu le Colisée, on croit d’avoir vu Rome.

Porta Settimiana a Trastevere era una porta delle mura Aureliane.
Porta Settimiana à Trastevere

Avec la chute de l’Empire romain en 476, il se vérifie un phénomène de fortification, puis la formation des villes et des villages indépendants. Ceci est l’époque de la naissance et de l’affirmation de la culture byzantine; l’Empire byzantin survit jusqu’en 1453: il est donc d’environ un millier d’années de magnifiques bâtiments et des églises, des tours, des villes fortifiées, des châteaux et des monastères qu’on parle.

Il monastero benedettino detto Sacro Speco a Subiaco è raggiungibile in un'ora da Roma.
Le monastère de Saint Benoit à Subiaco, près de Rome

[L’aspect actuel de Rome est tout à faitbaroque. Cela est à réconduire à la présence de l’Eglise qui, d’abord à la Renaissance, puis après le concile de Trente, a donné un nouveau aspect à la ville. Jusqu’à 1500 Rome était une ville décidément médiévale. Des traces de ce passé, trop souvent oublié, sont encore bien visibles. Il suffit de visiter les nombreuses églises du quartier de Trastevere, de l’Esquilin et du Celio afin d’avoir une bonne idée d’une Moyen Age totalement inattendue; nous découvrons, alors, un monde de lumière, d’or et de couleurs vifs. Et si vous décidez de quitter la ville pour vous rendre à quelques kilomètres, il y a tellement de surprises qui attendent les visiteurs les plus aventureux. L’Abbaye de San Nilo de Grottaferrata est un monastère fortifié où ils ont encore réalisées des icônes grecques. Les monastères de Sainte Scholastique et Saint-Benoît – Sacro Speco, à Subiaco sont ce qu’il rémain d’un réseau complexe de monastères médiévaux].

Il monastero di San Benedetto a Subiaco è interamente affrescato.
Les paroises du monastère se Saint Benoit son couvertes de peintures murales

À Rome, qui à ce point était une ville bien établie, lors la découverte de l’Amérique a eu lieu un nouveau développement pour la construction et pour la nouvelle décoration des églises; le pape a également ouvert de nouvelles rues et construit de nouveaux bâtiments.

Estasi di Santa Teresa, Gianlorenzo Bernini, chiesa di Santa Maria della Vittoria
Estasi di Santa Teresa, Gianlorenzo Bernini, chiesa di Santa Maria della Vittoria

L’essor de la noblesse et du clergé nécessite la construction de bâtiments décorés en grande pompe.

[Les vestiges de la Renaissance et de la période Baroque à Rome sont innombrables. Vous vous promenez simplement dans les rues de la ville, et des palais spectaculaires et des fontaines ornées vous surprendent. Si vous décidez ainsi d’entrer dans l’un des nombreux musées tels que la Galleria Borghese, la Galleria Doria Pamphilj ou le musée national d’Art ancien au Palais Barberini et le Palazzo Corsini vous avez l’occasione d’entrer dans les palais particuliers des personne les plus riches du passé et apprécier leur propre collections d’art].

Chiesa del Gesù.
Chiesa del Gesù.

L’affirmation de la Renaissance et du Baroque, conduit à la construction d’églises magnifiques, de nouveaux bâtiments, des places et des fontaines. Jusqu’à la célèbre Fontaine de Trevi, la dernière œuvre monumentale de cette longue histoire de 2800 ans appelée Rome.

Mais connaître Rome en tant que touriste signifie aussi apprendre les premières phases de la naissance de la ville.

Au sommet de la colline du Palatin à Rome, a eu lieu la fondation mythique par Romulus au VIIIe siècle a.C. Seulement très peu reste de l’époque républicaine, mais l’époque impériale a donné un nouveau visage à la ville de Rome.

[Sur la colline du Palatin les premièrse epreuves de vie dans la ville de Rome nous emmeneent directement à Romulus, le fondateur mythique de la ville. Les reconstructions qui se trouvent dans le musée du Palatin nous permettent de comprendre la vie des premiers habitants de Rome. Les légendes sur la fondation de la ville nous conduisent aussi dans d’autres quartiers de Rome, qui vaut mieux connaître: l’Isola Tiberina (île du Tibre) – en plein milieu de la rivière Tibre – et la région appelée Velabro].

Rome est pleine d’épreuves du Moyen Age, de la Renaissance et de la période baroque, jusqu’aux temps plus récents. En fait, nous ne pouvons pas oublier le nouveau quartier rationaliste EUR, construit dans les années 1940; ou la marque de nouvelles architectures qui surgissent dans diverses parties de la ville.

[Le quartier EUR a été construit aux années 1940. Il aurait été la zone abritant l’Exposition Universelle en 1942, qui n’a jamais eu lieu en raison de la Seconde Guerre mondiale. Même les artistes contemporains continuent à s’occuper de Rome. Richard Meier a conçu le nouveau musée de l’Ara Pacis; Zaha Hadid le musée MAXXI ; Odile Decq le musée MACRO; Renzo Piano l’Auditorium…].

La necropoli della Banditaccia a Cerveteri.
La nécropole de Cerveteri

Tout cela pour dire rien des restes à propos de la civilisation étrusque, dont les restes sont dans les alentours de la ville de Rome. Les Étrusques était en fait les «ancêtres» de Rome; pour avoir une idée complète de Rome, on doit être conscient de cette civilisation.

[La nécropole de Cerveteri est situé à environ 50 kilomètres de distance de Rome. La zone nommeée Etrurie méridionale, au nord de Rome, est pleine de preuves de la civilisation étrusque. Mais pas besoin de quitter Rome pour en savoir plus sur cette civilisation perdue. Le Musée Grégorien Etrusque offre des exemples étonnants, et il peut être inclus dans une visite des Musées du Vatican. Le Musée national étrusque de Villa Giulia est la plus grande collection d’art étrusque].

Il y a des gens qui voient le Colisée et le Vatican et croient de connâitre bien Rome.

Il y a des gens qui ont besoin de venir 2, 3, 4, 5 fois pour connaître Rome.

Ensuite, il y a nous: nous sommes toujours à Rome d’un trèèèèès longtemps. Et nous ne sommes pas encore satisfaites.

Vous avez aimé cet articles? Cliquez « J’aime » sur Facebook, Instagram, Twitter et Pinterest pour ne plus rater les nouveaux posts de Rome Sweet Rome Guide!

Informations:

Suivez Patricia et son blog Guia de Roma em Portugues sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram.

N’oubliez pas se suivre Rome Sweet Rome Guide sur Facebook, Instagram, Twitter et Pinterest!

*toutes images de cet article ont été prises par Patricia

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *